Un site du Groupe IGS

La finance d’entreprise : des métiers passionnants et une forte dimension internationale

business

Dans un environnement complexe, marqué par les risques, la finance d’entreprise est vecteur de croissance maîtrisée et un passeport vers une carrière internationale particulièrement passionnante. Pour rappel : l’ESAM est classée numéro 1 par l’Etudiant, pour travailler dans le secteur de la Finance !

La finance d’entreprise : « l’insoupçonnée richesse de ses métiers »

L’étude Finance d’entreprise, l’insoupçonnée richesse de ses métiers publiée sur un hors-série du magazine Option Finance fin 2014 avait passé en revue les clichés qui persistent au sujet de la discipline. Voici une brève synthèse de ses conclusions :

  • Le financier n’est pas seulement un expert technique. C’est aussi et surtout un « business partner qui travaille main dans la main avec les opérationnels», explique Yizhong Zhao, contrôleur de gestion chez Schneider ;
  • Les métiers de la comptabilité-finance se résumaient il y a 20 ans à la simple production de documents de synthèse et à la communication par des communiqués de presse. Aujourd’hui, le « comfi » est un pivot entre l’extérieur et l’intérieur du fait de sa relation avec les analystes, les investisseurs, les institutionnels, les particuliers et les agences de notation partout dans le monde ;
  • Les métiers de la finance sont très prenants. Du repérage à la stratégie en passant par la recherche d’informations, la négociation, l’analyse juridique et l’optimisation fiscale, la finance est une discipline tourbillonnante qui ne laisse que peu de place à la routine. « Intellectuellement, on n’a jamais fini d’apprendre. C’est un métier où on ne s’ennuie jamais, or ces métiers sont rares…», explique Catherine Guilloard, directeur financier chez Eutelsat ;
  • Il y a des métiers qui impliquent plus de voyages que d’autres… et certains métiers de la finance en font partie ! « Les auditeurs internes des grandes entreprises se déplacent régulièrement à l’international pour auditer les différentes filiales et passent entre 30 et 70% de leur temps à l’étranger», souligne Valérie Kolloffel-Clavert, associée chez Nicholas Angell.

L’opportunité CSP pour travailler à l’autre bout du monde

De Cracovie à Budapest, de Tokyo à Manille, de Chicago à Melbourne… les Centres de services Partagés (CSP) spécialisés dans la finance créés conjointement par les grands groupes multinationaux donnent chaque année à des centaines de financiers français l’opportunité de s’installer à l’autre bout du monde pour exercer leur métier. Les CSP sont des établissements créés pour gérer les affaires financières et administratives de plusieurs grands groupes afin de maîtriser les coûts. Aujourd’hui, les jeunes diplômés de la finance qui justifient d’une formation axée sur l’international comme à l’ESAM peuvent exercer leur talent aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, à Hong-Kong et à Singapour, des pays particulièrement formateurs en la matière. « Les cabinets (de ces pays) recherchent des collaborateurs qu’ils peuvent former », explique Thierry Andrieux, fondateur d’Humanessence. De quoi booster la motivation des étudiants en finance !

Vous êtes intéressé(e) par les métiers de la finance d’entreprise ? Découvrez les formations de l’ESAM et notamment le cycle du Mastère Professionnel spécialisé Audit Contrôle Finance.

     |   
Groupe IGS